Politique

Tunisie: L’AMT contre la nomination de magistrats au gouvernement

L’Association des Magistrats Tunisiens (AMT) a exprimé, dimanche, son opposition à la nomination des magistrats au sein du gouvernement d’Elyès Fakhfekh.

Dans un communiqué, l’Association a appelé ce dernier à engager des concertations avec le Conseil supérieur de la Magistrature (CSM) et les structures représentant les magistrats dans le processus de formation du gouvernement.

“La nomination des magistrats touche à l’indépendance de la justice qui doit être à l’abri de toute instrumentalisation politique”, a souligné l’Association dans une motion, à l’issue de son conseil national, dont les travaux se sont ouverts, dimanche, à Hammamet.

A ce propos, l’AMT a appelé le Conseil supérieur de la magistrature à intervenir et à traiter la question au niveau intentionnel, d’autant qu’il a pour rôle de garantir l’indépendance des magistrats de l’ordre judiciaire par rapport au pouvoir exécutif.

L’AMT est revenue sur la nomination de certains magistrats au gouvernement de Jemli, estimant que cette nomination est contre le principe de séparation des pouvoirs comme elle remet en doute l’indépendance des ministres qui y sont proposés.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut