Tunisie – Le « Non » d’Essid à Ennahdha : Les patriotes ne se vendent pas les uns les autres !

Comme cela a été annoncé hier, Ennahdha n’a pas ménagé ses efforts pour convaincre l’ex chef du gouvernement Habib Essid, d’être leur candidat aux élections présidentielles. Le but étant de contrer la montée en puissance de ce qui leur parait comme un spectre, Abdelkarim zebidi.

Mais c’était ne pas connaitre suffisamment l’homme. Car, selon des sources proches de Habib Essid, ce dernier aurait rejeté cette offre d’un revers de la main. Car Essid, connu comme étant un homme de principe et comme un patriote avant tout, n’est pas prêt à s’opposer à un autre patriote, juste pour jouer le jeu des islamistes et le cas échéant, être réduit à jouer un rôle de figurant, comme une marionnette entre leurs mains.

Ce rejet a mis les « penseurs » d’Ennahdha dans un embarras certain, puisqu’ils ne savent plus à quel saint se vouer, et semblent sécher sur la question de la personnalité qui pourrait les aider à contrer le « phénomène » Abdelkarim Zebidi.

A moins que le clan au sein d’Ennahdha qui prône la candidature de Moncef Marzouki, n’ait le dessus et réussisse à convaincre les autres, faute de mieux, de miser sur l’ex-président provisoire de la République ou, alors de redonner une seconde chance à leur allié d’antan, Mustapha Ben Jaâfar qui ne saurait refuser un tel cadeau ! Surtout qu’il a commencé à gazouiller depuis quelques jours, tel un oiseau rare, en affirmant qu’il avait l’intention de se présenter aux élections, alors qu’il sait qu’il n’a plus de parti derrière lui!

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut