Tunisie – Le problème de la santé est un problème de finances et de ressources humaines insuffisantes

Le Secrétaire général du conseil de l’ordre des médecins tunisiens, Nezih Zeghal a annoncé, ce lundi, au micro d’une radio privée, qu’il est temps, maintenant, suite au dialogue qui s’est déroulé en fin de la semaine dernière, entre le gouvernement et les représentants des acteurs du secteur de la santé publique, d’entamer des actions réelles, palpables et applicables dans l’immédiat, pour tenter de sauver le secteur en déperdition.

Zeghal a résumé les problèmes de la santé en Tunisie, en l’insuffisance des finances et des ressources humaines, faisant remarquer que le budget alloué à la santé est trop bas pour pouvoir respecter le principe du droit de tous les tunisiens à la santé.

Zeghal a appelé à allouer d’énormes ressources financières au ministère pour pallier à ces insuffisances et pouvoir recruter des cadres en remplacement de ceux qui ont quitté le secteur.

Il a expliqué que, rien que pour les années 2017 et 2018, pas moins de 4000 médecins et cadres paramédicaux ont quitté la santé publique, soit pour la retraite, soit pour migrer vers le privé ou vers d’autres pays. Il a ajouté qu’il est prévu que pour 2019, on note le départ de 1500 autres cadres, que la loi de finances n’a pas prévu de remplacer en entier.

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com