Politique

Tunisie: L’Ordre des avocats rejette toute intervention étrangères en Libye

Le Conseil de l’Ordre national des avocats de Tunisie a estimé que le conflit en Libye ne servait en rien l’intérêt du peuple libyen, exprimant son rejet de toute ingérence étrangère.

Dans un communiqué, il a considéré toute intervention comme une occupation directe et une violation des principes du droit international, une spoliation la richesse nationale libyenne, appelant à la nécessité d’imposer une solution libyenne à la crise par un dialogue précédé de l’arrêt du conflit armé.

Il a exprimé sa préoccupation face aux combats intenses et à la perte de victimes civiles innocentes, appelant à la protection des civils et à leur non-exploitation en tant que boucliers humains dans cette guerre où les ficelles sont tirées par des puissances impériales et coloniales qui cherchent à piller les ressources naturelles de la Libye en vue de partager les zones d’influence.

Les avocats ont appelé les autorités tunisiennes à rejeter tout alignement et engagement en faveur d’une position unifiée rejetant l’ingérence étrangère et adhérant à une solution politique pacifique entre les parties politiques d’une manière qui garantisse l’intérêt national du peuple libyen.

L’Ordre des avocats a mis en garde contre les conséquences de permettre sous quelque forme que ce soit la présence de forces étrangères sur le territoire tunisien, appelant toutes les instances nationales à se mobiliser et à être vigilantes afin de faire face à toute décision qui pourrait faciliter à certaines puissances impérialistes d’utiliser les terres tunisiennes pour interférer dans les affaires libyennes.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut