Politique

Tunisie : L’UGTT dénonce la violence policière contre des manifestants à Sidi Hassine

Tunisie : L’UGTT dénonce la violence policière contre des manifestants à Sidi Hassine
Cet article vous a été utile? Partagez le, il intéressera d’autres personnes. Merci!

L’UGTT a dénoncé dans un communiqué rendu public le 10 juin 2021, la violence policière à l’encontre d’un jeune tunisien dans le secteur de Sidi Hassine survenu hier 09 juin 2021.

En effet, les agents de police l’ont trainé au sol l’ont déshabillé sous les yeux des passants et des habitants.

L’Organisation syndicale a mis en garde contre l’oppression brutale et odieuse de ce jeune homme et rejette toute justification de sa survenance.

Considérant que ces pratiques sont une infraction flagrante de la Constitution des droits de l’Homme et un grave revers pour le processus démocratique.

De même, l’UGTT a exigé la poursuite en justice contre les impliqués et appelle ouvertement le ministère public à ouvrir une enquête d’urgence à cet effet dans le cadre de lutte contre la culture d’impunité.

En outre, il a tenu le Chef du gouvernement par ailleurs ministre de l’Intérieur par intérim, Hichem Mechichi pour responsable des infractions récurrentes au cours de son mandat, et considère qu’il s’agit d’une politique répressive utilisée pour faire taire les protestations sociales et populaires, ce qui ne fait qu’accroître la situation de congestion et de tension.

Il a également affirmé que les raisons les plus importantes de l’escalade de la vague de violence sont dues à l’exacerbation du discours de haine promu par certains blocs et partis.

Cet article vous a été utile? Partagez le, il intéressera d’autres personnes. Merci!

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut