Societe

Tunisie: Olivier Poivre d’Arvor espère un million de touristes français en 2020

L’ambassadeur de France en Tunisie, Olivier Poivre d’Arvor a affirmé que l’on espère que le nombre de touristes français qui visiteront la Tunisie au cours de cette année atteindra un million, soit une augmentation de 100.000 touristes par rapport à 2019, objectif fixé en accord avec le ministère tunisien du Tourisme.

Cette plus grande prise de conscience de la richesse du tourisme désertique permettra d’atteindre cet objectif, qui offrira aux visiteurs l’occasion de découvrir ces belles régions de l’intérieur de la Tunisie et d’avoir une réflexion positive sur l’économie tunisienne, a-t-il ajouté cité par l’agence TAP.

L’ambassadeur a déclaré, lors de sa supervision ce mardi 18 février 2020, de l’ouverture du Centre de langue française à Kébili, que ce centre, qui a été lancé dans l’un des établissements d’enseignement de la région, “aidera des centaines de personnes  de tous âges à apprendre la langue française”.

Le diplomate français a ajouté que sa tournée dans un certain nombre de gouvernorats du sud de la Tunisie “vise principalement à développer les échanges économiques entre la France et la Tunisie et à identifier les perspectives de création d’un certain nombre d’institutions dans divers secteurs qui contribueront au développement et à créer des emplois, en particulier dans le domaine du tourisme”.

Il a souligné la particularité de la région de par son  emplacement géographique au milieu des gouvernorat du sud et qui possède d’excellents facteurs naturels qui combinent les oasis et le désert  stimulant la curiosité des touristes.

D’autre part, l’ambassadeur de France a estimé que le rôle que la France peut jouer dans la promotion d’un certain nombre de secteurs de production en Tunisie est important, y compris le secteur agricole, qui représente un pilier important de l’économie, grâce à l’échange d’expériences scientifiques, notamment dans le domaine de la lutte contre les nuisibles qui ont affecté les palmiers. Sans compter  la signature d’accords de partenariat et de jumelage entre les villes et gouvernorats tunisiens et les villes françaises compte tenu de la présence d’importants fonds du côté français pour encourager de tels partenariats capables de favoriser le développement local.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut