Tunisie – Pourquoi Ghannouchi veut-il mettre un terme au « tourisme parlementaire » ?

Le nouveau président de l’ARP, Rached Ghannouchi a annoncé, lors d’un discours prononcé après l’élection de ses deux remplaçants, qu’il va falloir travailler dur pour parachever la mise en place des institutions constitutionnelles et qu’il faudra accélérer l’étude du projet de loi de finance de 2020.

Sur un autre plan, Ghannouchi a annoncé qu’il allait falloir amender le règlement interne de l’ARP, notamment, pour mettre un terme au phénomène du « tourisme parlementaire ».

On dirait bien que Ghanouchi a peur que les migrations des députés entre les différentes formations n’aboutisse à la naissance d’un bloc plus puissant que celui d’Ennahdha !

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut