Tunisie – Un match qui résume la situation du pays

L’équipe de Tunisie vient de jouer un match d’anthologie, comptant pour les huitièmes de finales de la coupe d’Afrique des Nations. Un match qui a tenu en haleine douze millions de tunisiens et qui a connu un dénouement heureux. Heureux comme l’ont été tous les tunisiens (On parle, là, bien sûr, des vrais, pas des autres). Un match qui a donné une petite dose de bonheur aux personnes qui en avaient tant besoin, avec tout le marasme qu’ils sont en train de vivre depuis quelques années. A témoin, les scènes de liesse générale qui ont suivi le coup de sifflet final, qui montrent à quel point les tunisiens étaient avides de bonheur et de joie.

Mais en y regardant de plus près, on ne peut s’empêcher de faire la parallèle, entre ce match et la situation qui prévaut en Tunisie, depuis un certain nombre d’années.

Çà a débuté avec beaucoup d’espoirs… Mais sous les ordres d’un entraîneur étranger, les tunisiens n’ont rien pu faire. On dirait que cet étranger faisait de son mieux pour faire perdre ses joueurs. Il fallait qu’ils s’affranchissent de cette emprise. Ils ont connu des dissensions, des conflits, des brimades. Mais à la fin, ils se sont ressaisis et ont décidé de prendre leur destin en mains. Le staff tunisien a, parait-il, renversé le coach étranger et a pris les choses en mains.

Les joueurs ont été revigorés et dopés, pas avec des substances chimiques, mais par l’amour du rouge et blanc, les couleurs nationales. Ils ont aligné les compétences, les meilleurs éléments dont ils disposaient. Ils ont donné le mieux qu’ils avaient. Ils ont souffert, puis espéré. Puis ce fut la désillusion. Une désillusion due à des bêtises commises par les nôtres. L’adversaire était comblé. Il croyait être venu à bout de ce petit bout de pays. Mais, non! Les Tunisiens ont su s’accrocher et avec la force du désespoir, ils ont repoussé leurs limites. Ils ont défié les grands du monde du foot. Ils ont, à la fin, gagné. Ils ont gagné leur combat. Ils ont gagné l’estime des leurs et celle des autres Nations.

Ceci ne constitue-t-il pas, très curieusement, un résumé de ce qui se passe en Tunisie, depuis quelques années ? Sauf qu’en Tunisie, on en est encore au stade de  la désillusion et de l’adversaire comblé !

Mais connaissant les tunisiens comme on les connait et comme on en a eu l’exemple lors de ce match, nous sommes en droit d’espérer. Nous finirons par gagner et par sortir de cet abîme, pour renaître à la lumière, pour l’avenir des générations futures !

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut