Monde

Algérie: L’Anglais remplace le français à l’université et les en-têtes des documents administratifs

Le ministre algérien de l’Enseignement supérieur et de la recherche, Bouzid Tayeb a ordonné aux facultés algériennes d’utiliser uniquement l’arabe et l’anglais dans les en-têtes des correspondances et des documents officiels. Un geste présenté comme la première étape d’un remplacement du français par l’anglais dans l’enseignement.

Il a annoncé œuvrer “à mettre en place les mécanismes nécessaires pour consolider l’utilisation de l’anglais à l’université et dans la recherche”, ajoutant  que “le français ne mène nulle part”.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut