Monde

L’Allemagne et le Danemark refusent d’accueillir leurs ressortissants ayant combattu avec Daech

L’Allemagne et le Danemark ont ​​rejeté l’appel du président américain Donald Trump aux pays européens d’autoriser leurs citoyens, qui se battaient aux côtés de l’organisation Daech en Syrie, à rentrer chez eux et à y être jugés.

Le ministère allemand de l’Intérieur a déclaré dimanche, que l’Allemagne n’allait recevoir les membres de Daech détenus en Syrie que si on autorisait des visites consulaires, ce qui réduirait la possibilité que Berlin réponde à la demande du président des États-Unis et de ses alliés européens. “Nous parlons des personnes les plus dangereuses au monde, nous ne devrions donc pas les accepter”, a déclaré le porte-parole du ministère danois des Affaires étrangères, Michael Jensen.

Jensen a souligné que la décision de Trump de retirer les troupes américaines de la Syrie, annoncée en décembre, est prématurée, car la situation dans le pays reste instable.

Samedi, le président américain a appelé la Grande-Bretagne, la France, l’Allemagne et d’autres pays européens à rapatrier plus de 800 combattants de Daech de nationalités européennes détenus dans des zones contrôlées par les alliés de Washington, faute de quoi les Etats-Unis seraient obligés de les libérer.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com