Le gouvernement allemand : « L’utilisation de WhatsApp pour une autorité fédérale est exclue»

Ulrich Kelber, le chargé de mission allemand pour la protection des données au sein du gouvernement fédéral allemand, a mis en garde les autorités du pays contre l’utilisation du service de messagerie WhatsApp qui appartient à Facebook, d’après le quotidien allemand Handelsblatt. Le chargé de mission craint que le contenu de Whatsup soit transmis à Facebook.

Cette transmission peut aussi inclure par exemple, l’adresse IP, les données de localisation, les informations sur le Smartphone et son système d’exploitation, ainsi que la date et l’heure du message. Ce qui permet aux experts de créer des profils d’utilisateurs et de faire éventuellement des conclusions sur la profession, les loisirs, la situation financière, les préférences ou même les maladies des utilisateurs, a précisé le journal.

Ulrich Kelber a déclaré :  «Je voudrais souligner que l’utilisation de WhatsApp pour une autorité fédérale est exclue … Juste en envoyant des messages, les métadonnées sont livrées à WhatsApp à chaque fois»

Whatsup a répliqué en affirmant que seuls ceux qui se sont envoyés des messages peuvent les lire, mais pas WhatsApp, Facebook ou d’autres personnes

 

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut