Monde

Onze soldats américains affectés lors de l’attaque aux missiles par l’Iran

L’armée américaine a annoncé jeudi que 11 soldats américains ont été traités pour des symptômes de commotion cérébrale, suite de l’attaque de missiles iraniens, le 8 janvier sur une base en Irak où sont stationnées les forces américaines.

L’armée avait initialement déclaré qu’il n’y avait eu aucun blessé parmi les soldats.

“Bien qu’aucun soldat américain n’ait été tué lors de l’attaque iranienne du 8 janvier sur la base aérienne d’Ein al-Assad, de nombreux symptômes de commotion cérébrale dus à l’explosion ont été traités et leurs cas sont toujours en cours d’évaluation”, a déclaré le porte-parole du Commandement central, le capitaine Bill Urban, dans un communiqué.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut