Politique

Par Abdelaziz Belkhodja-Lettre ouverte à l’attention de M. Mohamed Ennasser

Abdelaziz Belkhodja, directeur de campagne du président du parti Au Cœur de la Tunisie, Nabil Karoui a publié un statut sur sa page Facebook à travers lequel, il s’est adressé au président de la République par intérim, Mohamed Ennaceur :

“Lettre ouverte à l’attention de M. Mohamed Ennasser,

Président de la République tunisienne

Monsieur le président, le peuple tunisien s’est exprimé par la voie des urnes et la volonté populaire a accordé à M. Nabil Karoui la majorité nécessaire pour accéder au second tour de l’élection présidentielle.
Aujourd’hui, M. Nabil Karoui est potentiellement, avec M. Kaïs Saïed, le futur président de la République, or, il reste incarcéré pour des raisons purement politiques.
Alors que de nombreux syndicats, associations et institutions tunisiens, étrangers et internationaux ont constaté l’irrégularité de cette détention, alors que le ministère de la Justice lui-même a demandé une enquête sur la procédure très douteuse ayant entraîné son arrestation, M. Nabil Karoui demeure incarcéré et incapable d’exercer ses droits civiques.
Pus grave encore, Monsieur le Président, Nabil Karoui est aujourd’hui dans une situation qui est particulièrement dangereuse pour sa sécurité et sa vie. Un éventuel président de la République ne peut pas rester dans cette situation. La Garde Présidentielle se doit de veiller à la protection du possible futur chef de l’État et Chef Suprême des Armées.
Monsieur le Président, la volonté populaire est souveraine et mettre en danger la vie de Nabil Karoui, c’est éventuellement mettre en danger la sécurité de l’État.
Nous vous conjurons, Monsieur le Président de ne pas prendre le risque de laisser M. Nabil Karoui en proie aux complots qui, depuis quelques temps ne sont plus hypothétiques vu l’acharnement avec lequel Monsieur Nabil Karoui a été empêché de préparer sa campagne et de la mener et vous savez, comme nous tous, que des pressions irrégulières ont, jusqu’au dernier moment, tenté d’invalider sa candidature et sa victoire.
La République ne doit pas rester otage de telles machinations et son éventuel futur président ne doit pas être à la merci d’éventuels comploteurs prêts à tout.
Nous comptons sur votre sens de l’Etat jamais démenti pour assurer à Monsieur Nabil Karoui toute la protection nécessaire à un futur chef de l’Etat.”

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut