Politique

Tunisie : Abir Moussi traite le parti « Au Cœur de la Tunisie » de « traitre »

Commentant la décision du bureau de l’ARP, qui a refusé, ce vendredi, d’inscrire à l’ordre du jour d’une séance plénière la discussion de la demande de la classification des Frères musulmans comme organisation terroriste, la députée Abir Moussi a pointé du doigt le parti « Au cœur de la Tunisie ».

En effet, ce sont les membres de ce parti au Parlement qui ont voté contre l’établissement d’une telle session, tout comme l’ont fait leurs confrères du parti Ennahdha et de la coalition Al Krama. Un acte suffisant pour que « Au Cœur de la Tunisie », soit qualifié du « plus grand traître » selon une vidéo en live publiée sur la page officielle de Abir Moussi.

La députée n’a pas omis de mentionner les parties qui ont voté pour la discussion de la demande du PDL, notamment La Réforme, Vive la Tunisie, et bien évidemment le PDL. Elle a expliqué, à cet effet, que c’est le Vote de « Au Cœur de la Tunisie » Qui a fait pencher la balance en faveur des « Frères  musulmans ».

Abir Moussi a également signalé que le débat autour de cette question n’avait même pas lieu d’être, vu que le règlement intérieur de l’ARP n’attribue pas au bureau de l’ARP la compétence juridique de refuser une telle demande. Elle a annoncé, dans ce sens, que nous pouvons aujourd’hui pleurer ce règlement qui a été « piétiné »  et « euthanasié ».

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut