news

Tunisie – Après 44 morts en une journée qu’attend Mechichi pour prendre les choses en mains ?

Tunisie – Après 44 morts en une journée qu’attend Mechichi pour prendre les choses en mains ?

La situation épidémiologique en rapport avec la Covid-19, ne cesse de se détériorer chaque jour un peu plus, depuis l’avènement du dernier gouvernement et, surtout, la prise de fonctions de l’actuel ministre de la Santé. Cette situation contraste, en effet, avec les résultats obtenus par certains de ses prédécesseurs.

Mais, ce vendredi, la situation a dépassé tout entendement et les chiffres annoncés par le ministère de la Santé ont, en effet, de quoi laisser perplexe.

44 morts en 24 heures… Il faut, vraiment, le faire !

En arrivant à cette situation, il est plus que temps de crier le holà. D’exiger qu’on arrête ce massacre, de demander des comptes à ces gens qui se prennent pour des lumières et qui sont en train de laisser mourir leurs semblables, trop occupés, peut-être, à savourer une supposée distinction par la communauté scientifique internationale.

Si la situation est arrivée à ce point, il faudrait bien se demander ce qui ne va pas! De passer, en un jour, à 44 morts, alors que le nombre des malades n’a pas augmenté de cette manière, a de quoi susciter des questions. Se pourrait-il que les malades en Tunisie ne soient pas pris en charge suffisamment tôt? Sont-ils traités à des stades avancés alors qu’il est trop tard ? C’est très probable, du moment que notre ministère de la Santé, bien qu’il ait bénéficié d’une trêve précieuse, entre les deux vagues, ne l’a pas mise à profit et n’a pas amélioré les capacités de riposte de ses structures, comme il était recommandé.

Il a abordé la deuxième vague avec des capacités réduites, des tests de dépistages trop peu nombreux, des lits de réanimation insuffisants… Du coup, l’Etat s’est retrouvé dépassé et a, apparemment, fini par baisser les bras devant le flux grandissant des malades.

On ne peut que déplorer l’inaction du chef du gouvernement face à cette situation et face à l’incapacité de son ministre de la Santé à remplir son rôle et à faire son devoir…

Une inaction qui risque fort de le rendre complice des fautes ayant conduit à ce désastre !

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut