news

Tunisie – AUDIO : Le ministre de l’Economie a commis une faute grave en induisant sciemment en erreur les députés ?

Tunisie – AUDIO : Le ministre de l’Economie a commis une faute grave en induisant sciemment en erreur les députés ?

Le président de la commission parlementaire des finances, Haykel Makki a accusé, ce lundi, dans un entretien accordé à Tunisienumérique, le ministre de l’Economie d’avoir sciemment induit en erreur les députés membres de ladite commission, pour faire passer, à la faveur d’une « ruse », pour ne pas dire autre chose, le PLF complémentaire de 2020. Il a, en effet, assuré, lors de son audition que le gouverneur de la Banque Centrale avait donné son « accord de principe » pour la nouvelle version du projet. Or, a ajouté Haykel Makki, il s’avéra qu’il n’en était rien et que la Banque Centrale a, par la suite, adressé un courrier à la commission pour faire part de ses réserves, concernant ce PLF complémentaire. Ces réserves étant, essentiellement, en rapport avec l’exigence d’une procuration de la part de l’ARP, pour le financement de ce budget. Cette déclaration du ministre devant la commission est, de ce fait, une erreur gravissime, puisque, soit il a sciemment annoncé des choses qui ne sont pas vraies, soit il n’a pas compris ce qui avait été conclu lors de la réunion avec la Banque Centrale.

Makki a ajouté que ceci est assimilable à une arnaque et que c’est pour cette raison que le projet a été retiré après avoir été validé. Maintenant, a-t-il expliqué, çà sera à l’assemblée générale de donner suite à ce projet.

Concernant d’éventuelles divergences d’opinion et d’avis entre les membres de la commission des finances, Makki a préféré parler d’une décision prise à la hâte, pour ce qui est de la validation du PLF.

 

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut