Tunisie – Des députés demandent la tête de René Trabelsi

Les députés des blocs Al Karama et Errahma sont en train d’exercer des pressions sur le chef du gouvernement, Habib Jemli et de faire du chantage au vote, pour qu’il ne maintienne pas en poste l’actuel ministre du Tourisme René Trabelsi.

Ces extrémistes aveuglés par une haine sans aucun fondement et qui ne sont pas suffisamment instruits pour faire la différence entre un tunisien de confession juive et un israélien sioniste sont prêts à sacrifier celui qui est décrit comme étant le ministre qui a le mieux réussi à redresser une partie de l’économie nationale qui se base sur le tourisme. René Trablesi a eu le mérite de rétablir, un tant soit peu le secteur à force de travail de contacts et de persévérance.

Les deux blocs cités sont prêts à réduire tout ce qui a été réalisé à zéro, rien que pour montrer qu’ils sont, soi-disant, de fervents défenseurs de la cause palestinienne et contre une normalisation avec l’Etat hébreux.

Ce qui est malheureux, c’est que ces individus sont des représentants du peuple, élus par une poignée de crédules et qu’ils sont capables de réaliser leurs desseins, grâce à la pression opérée, notamment avec les équilibres très instables que cherche à établir Habib Jemli, en l’absence d’un fort soutien politique.

 

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut