Politique

Tunisie: Farhat Rajhi révèle le “coup de théâtre” exécuté après la fuite de Ben Ali

Tunisie: Farhat Rajhi révèle le “coup de théâtre” exécuté après la fuite de Ben Ali
Cet article vous a été utile? Partagez le, il intéressera d’autres personnes. Merci!

L’ancien ministre de l’Intérieur, le juge Farhat Rajhi, aussi connu sous le pseudo « M. Propre », a été l’invité d’une émission diffusée, hier 04 décembre 2020, sur les ondes d’une radio privée.

Rajhi a évoqué des moments clés survenus juste après la fuite de Ben Ali, notamment les travaux de la commission d’investigation sur les faits de la corruption et de malversation commis pendant le régime de Ben Ali.

Il a passé en revue les circonstances de la découverte des tonnes de billets d’argent au palais de Carthage, précisant que d’un point de vue juridique la somme d’argent saisie doit être déposée à la Trésorerie Générale et non pas la à la Banque Centrale de Tunisie, indiquant la non ouverture d’une enquête à cet effet.

Il a expliqué que des camions ont transporté les billets au palais présidentiel, précisant que la mission de ladite commission était principalement la diabolisation du système déchu.

Suite à la révélation de ce “coup de théâtre“, M. Propre a accusé ouvertement le chef de la commission de falsification de preuves et de diffusion d’informations mensongères à plusieurs reprises.

« Je demande à la Banque Centrale de nous éclairer sur le devenir de l’argent confisquée », a-t-il ajouté.

Dans le cadre de la transparence, la Banque Centrale est tenue de répondre à sa question car le citoyen a le droit d’accès à l’information et à la vérité, surtout lorsqu’elles sont d’ordre national.

 

Cet article vous a été utile? Partagez le, il intéressera d’autres personnes. Merci!

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut