news

Tunisie – Le lapsus révélateur de Saïed Ferjani

Tunisie – Le lapsus révélateur de Saïed Ferjani

Le leader au sein du parti islamiste Ennahdha, Saïed Ferjani a réagi, à travers un post sur sa page Facebook, aux protestations, aux troubles et aux affrontements nocturnes qui ont ébranlé de nombreuses régions du pays.

Dans ce post, Saïed Ferjani était remonté contre un député de la région de Sousse qui prétendait expliquer les émeutes qui ont secoué sa ville, la nuit dernière, par un manque de développement et d’intérêt du gouvernement à cette région et par la famine qui est en train de s’emparer des jeunes et des familles.

Saïed Ferjani était, apparemment, tellement remonté contre ce député qu’il a dérapé dans un lapsus hautement révélateur, quand il a assuré que le temps où on faisait bouger les gangs de criminels (pour renverser un régime) et que çà réussissait, est passé et est révolu. Que ceux qui espèrent des élections dans six mois déchantent.

Un passage qui n’est pas passé inaperçu, puisque certains observateurs y ont vu un aveu tacite que cette manœuvre de faire appel à des bandes de jeunes pour causer des troubles de façon à favoriser la chute des régimes, a déjà été utilisée par le passé. Or, pour avancer que cela ne fonctionne plus et en être sûr, il faudrait connaitre de près ces bandes et les façons de les faire bouger, mais aussi, de mettre fin à leurs actes!

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut