Societe

Tunisie- Le ministère de l’Intérieur réagit aux accusations du comité de défense de Belaïd

Le ministère de l’Intérieur a fait savoir, dans un communiqué publié ce jeudi 19 septembre 2019, que le procureur général près du Tribunal de première instance de Tunis a demandé ce matin l’intervention des unités de sécurité pour évacuer son bureau envahi par une vingtaine d’avocats appartenant  au comité de défense du martyr Chokri Belaïd.

Le même communiqué indique que depuis 10 heures du matin, toutes les parties judiciaires et leurs organes représentatifs ( l’Ordre National des Avocats et le  Conseil Supérieur de la Magistrature) étaient présents pour examiner la situation, mais les avocats ont tenu bon conserver leur sit-in dans le bureau du procureur.

« À 13 heures aujourd’hui, le procureur de la Cour d’appel de Tunis et le procureur de la République ont ordonné l’évacuation du bureau de ce dernier où il y’avait une quarantaine d’avocats.

Les unités sécuritaires ont alors informé les avocats du comité des instructions du ministère public, leur demandant de coopérer. La plupart d’entre eux ont alors quitté les lieux et toutes les procédures ont été menées conformément aux instructions judiciaires mentionnées et dans l’application des lois en vigueur sous ordre du ministère public » lit-on dans le communiqué.

Rappelons que le comité de défense des martyrs Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi a entamé un sit-in ouvert, ce jeudi 19 septembre 2019, au siège du tribunal de première instance de Tunis.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut