Politique

Tunisie: Tahya Tounes propose la formation du gouvernement d’intérêt national basé sur un programme de réforme

L’Instance politique du mouvement Tahya Tounes, qui s’est réuni mercredi 6 novembre 2019, sous la président de Youssef Chahed son président, propose la formation d’un “gouvernement d’intérêt national” fondé sur un programme national de réformes, qui continuera à opérer des réformes majeures et à poursuivre la lutte contre le terrorisme et la corruption, pour répondre aux aspirations de la population.

Doivent participer à ce gouvernement une large panoplie des composantes politiques nationales appuyée par des organisations nationales, afin de fournir davantage les facteurs de réussite et la capacité à faire face à des conditions sociales et économiques difficiles, a précisé l’Instance politique de Tahya Tounes.

Dans son communiqué, l’Instance politique du parti appelle toutes les composante et les forces nationales à assumer leurs responsabilités historiques et d’abandonner la logique partisane étroite et les quotas, afin de protéger le processus de transition démocratique et la stabilité politique du pays, afin de contribuer à la résolution de la crise politique actuelle susceptible de perturber la formation du prochain gouvernement.

Après avoir étudié la situation politique dans le pays et en particulier la formation du gouvernement et les conditions organisationnelles et politiques du parti, l’Instance politique de Tahya Tounes a rappelé la position adoptée par le Conseil national du parti le 10 octobre 2019, selon laquelle le mouvement n’est pas concerné par la participation au gouvernement, conformément aux résultats des élections législatives et aux dispositions de la Constitution.

L’Instance politique avertit que la perturbation de la formation du gouvernement aura des répercussions négatives sur le fonctionnement de l’État et la protection des intérêts des citoyens e une incidence défavorables sur les obligations de la Tunisie envers ses partenaires internationaux.

Dans son communiqué l’Instance politique invite le Secrétaire général du mouvement à parachever les autres réunions d’évaluation dans les régions et à présenter un nouveau projet de structure du parti, qui sera examiné lors d’une conférence nationale, après la conclusion des cycles d’évaluations régionales.

L’Instance politique mandate le président du mouvement à procéder à la formation du bureau exécutif comme le stipule le règlement intérieur.

Elle appelle toutes les structures, cadres et activistes à se rassembler autour de leur mouvement et à œuvrer au renforcement de son rayonnement et de sa présence sur la scène nationale.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut