Societe

Tunisie : [vidéo] Contrebande, quelle serait la solution pour mettre fin à ce fléau ?

Les agents de contrôle économique et ceux de la garde nationale ont pu intercepter, ce mardi 21 janvier 2020, un camion transportant environ quatre tonnes et demi de pâtes et de couscous, minutieusement cachés, dans des balles de pailles et destinés à être écoulés en Libye.

Ce phénomène est de plus en plus fréquent et les contrebandiers trouvent chaque jour de nouvelles ruses pour passer leurs marchandises à travers les frontières.

Ce fléau ne fait que ruiner la caisse des subventions puisque cette dernière est entrain de payer pour des contrebandiers qui en profitent pour écouler les aliments, normalement destinés aux citoyens tunisiens, aux parties étrangères.

Pour mettre fin à ce fléau, il faut revoir tout le système de subvention. D’ailleurs pour les pâtes, par exemple, le kilo est vendu en Tunisie à 860 millimes contre un coût réel qui s’élève à 2.150 DT. Cette différence est compensée par le contribuable tunisien

La solution définitive serait de lever la subvention sur tous ces produits et d’appliquer la formule préconisée par l’Etat de cibler les tranches sociales qui ont besoin d’une subvention qui leur serait versée en espèces.

 

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut