Une tentative de remake du « printemps arabe » en Algérie tourne court

Décidément, ceux qui se cachent, bien calés dans leurs fauteuils, derrière les troubles qui ont déclenché le soi-disant printemps arabe, semblent être en panne d’imagination.

En effet, quelle idée de vouloir reprendre le même scénario qui a déstabilisé une bonne partie du monde arabe, avec ses snipers, ses influenceurs sur les réseaux sociaux, ses mercenaires étrangers, et de vouloir le refaire en intégralité en Algérie. Ils ont négligé, au moins, deux éléments de premier ordre :

D’abord leur scénario est devenu archiconnu, bien que des pseudo-révolutionnaires continuent à se mentir et à mentir aux autres en prétendant avoir conduit une révolution spontanée contre la tyrannie et tout le reste…

Ensuite, on ne badine pas avec l’armée algérienne, de même que sa police et sa gendarmerie constituées de vrais patriotiques et où les traîtres n’ont pas leur place.

Les comploteurs de l’ombre viennent d’en avoir la preuve à leurs dépends. Les forces de l’ordre algériennes ont, en effet, annoncé l’arrestation de dizaines d’individus, des algériens, mais aussi, des étrangers qui disposaient de beaucoup d’armes et de munitions, ainsi que de comprimés hallucinogènes et qui nourrissaient l’espoir d’embraser le pays, en s’attaquant aux jeunes protestataires, en les canardant comme ce fut le cas ailleurs et en repérant les jeunes les plus virulents dans le but d’attiser les esprits.

Parmi les individus arrêtés, il y a des algériens dont certains qui se croyaient oubliés, comme les islamistes, qui ont déterré leurs armes des années noires. Il y avait aussi des étrangers, munis d’armes et de matériel d’écoute et d’espionnage.

Un beau coup de filet à l’actif des vaillantes forces de l’ordre algériennes et une preuve en plus, si  besoin est, d’expliquer aux plus sceptiques ce qui s’est, réellement, passé en 2011.

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com