Le coronavirus en Algérie : Quelles implications pour la Tunisie ?

Le coronavirus est en train de frapper un peu partout, en touchant de plus en plus de pays qui sont de plus en plus proches de la Tunisie.

C’est ainsi qu’aujourd’hui, l’épidémie a débarqué en Algérie. Voisine avec laquelle la Tunisie entretient des liens très étroits et des échanges très fournis et quotidiens. Les passages frontaliers entre les deux pays ne désemplissent pas, avec le transit de milliers de personnes, dans les deux sens.

Alors, la situation étant ce qu’elle est, quelles implications pourra avoir la détection du premier cas algérien d’infection au coronavirus sur la Tunisie et quelles seraient les mesures à prendre en toute priorités ?

Paradoxalement, il n’y a aucune conséquence à ce cas et aucune action à entreprendre par les autorités sanitaires tunisiennes à part, peut-être, de féliciter leurs homologues algériens pour la promptitude et la réactivité avec laquelle ils ont géré ce premier cas, détecté et pris en charge, dès son arrivée sur le sol algérien.

Ce qui fait que la situation en Algérie, par rapport à cette maladie ne requière aucune inquiétude particulière, car, contrairement à ce qui se passe chez nos voisins du nord, en Italie, il n’y a pas de foyer épidémique en Algérie. Il s’agit, pour le moment, d’un cas unique importé, pris en charge à temps. Ce qui est arrivé à Alger aurait pu arriver à n’importe quel poste frontalier tunisien.

Il va donc falloir éviter de tomber dans l’excès d’alarmisme et continuer à adopter la même attitude avec l’Algérie et les algériens. Il ne faudra, surtout, pas paniquer et mobiliser trop de moyens de dépistage, sur les frontières algériennes. Car s’il y a un péril qui menace notre pays, il est très peu probable qu’il nous vienne de l’ouest.

Si la situation en Algérie est rassurante, il en est tout à fait autrement du côté de l’Italie où il y a eu l’éclosion d’un foyer très actif de l’épidémie, qu’il s’agit de garder à l’œil. Il faudra focaliser un maximum d’attention sur les navettes en provenance d’Italie et surtout les ferrys, avec plusieurs milliers de personnes confinés à bord qui embarquent de Gêne, une ville où l’épidémie est bien active.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut