Mounir Baatour-“Je soutiens Nabil Karoui et annonce que je serai son avocat pour mettre fin à une injustice d’Etat” 

L’avocat et cofondateur de l’association Shams pour la défense des droits LGBT+, président du Parti Libéral Tunisien, Mounir Baatour a publié un statut sur sa page Facebook officielle, ce jeudi 19 septembre 2019, où il a annoncé qu’il sera l’avocat de Nabil Karoui dans le but de mettre fin à une injustice d’Etat.

En ce qui suit le statut :

“Mes ami.e.s,

L’actualité s’accélère en Tunisie, pas forcément heureuse, souvent source de doutes, de mouvements paradoxaux qui agitent le pays au moment où nous devrions y voir clair. Alors que, plus que jamais, nous devrions être unis.

Alors que nous venons d’apprendre la mort de l’ancien raïs Zine el-Abidine Ben Ali, je souhaite le respect dû à chaque personne à l’heure de sa finitude, je n’oublie pas néanmoins le Chef d’État, dont la politique de prédation a ruiné durablement notre pays et fait naître une révolution inédite, justifiée, d’un peuple, le nôtre, aux abois, à l’agonie.

Occasion de vérifier ce que nous avons fait de cette révolution salutaire.

Les résultats du 1er tour de l’élection présidentielle, désormais officiels, démontrent l’incroyable soif de liberté des tunisiens. Voilà qu’ils ont retenu deux candidats inattendus, en dehors des clans historiques organisés en partis politiques. Une bonne claque au système, aux rouages néfastes et corrompus qui sclérosent notre nation depuis la révolution. C’est heureux ! Quelle clairvoyance populaire !

Pourtant, nous voilà désormais face un choix inédit et capital pour notre avenir, entre les projets de Kaïs Saïed et ceux de Nabil Karoui.

Il va de soi que pour moi, le choix est clair, simple et précis. Il sera celui de Nabil Karoui. Occasion pour moi d’annoncer qu’après une visite en prison, de longs échanges partagés, Nabil Karoui m’a demandé d’assurer sa défense. J’ai accepté.

Je suis fier, en effet, de défendre ce qui est parfaitement inacceptable dans un État de droit. Il y a là, pour moi, comme une solidarité de détenus injustement internés par un système qui se protège plus qu’il ne cherche la justice. J’en ai moi-même été victime à double titre. D’abord pour homosexualité et ensuite pour avoir été exclu de candidature à l’élection présidentielle sans motivations crédibles…

Voilà donc un candidat dont les sondages laissaient présager un risque pour le système établi qui n’a rien trouvé de mieux que de l’interner pour le réduire au silence. De vieilles réponses fébriles, à l’appel du peuple.

Je suis heureux de constater que le peuple tunisien n’a pas été dupe. Dans sa liberté, il lui a renouvelé sa confiance malgré toutes les méthodes les plus arriérées qui rappellent les pires pages de notre histoire dictatoriale.

Je confirme que Nabil Karoui sera l’artisan d’une Tunisie moderne où l’égalité des droits, notamment ceux des minorités (dont les femmes, les amazighs et les LGBT+ ) sera pleinement respectée.

Je reviendrai longuement sur les dangers de la candidature de Kaïs Saïed qui augure d’heures sombres pour notre pays. Entre un retour dangereux à l’islamisme politique et une rigidité conservatrice extrême dans la gestion des affaires publiques.

Je constate que les soutiens de Kaïs Saïed émanent tous de ces franges islamistes et conservatrices qui me révulsent et contre lesquelles je me battrai jusqu’à mon dernier souffle.

Je reviendrai aussi, longuement, sur le projet de Nabil Karoui qui fera, nul doute, entrer la Tunisie dans une phase moderne, ouverte, sereine et efficiente. Précisément ce dont le pays a besoin.

Vous l’aurez compris, je soutiens résolument la candidature de Nabil Karoui et je vous invite à faire de même.

Le système politique mourant et corrompu n’aura pas sa peau. Je m’y engage ! Il en va de l’honneur de notre démocratie. Il en va de l’honneur du peuple tunisien. Sur ce chemin, vous pouvez compter sur moi !”

 

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut