Economie

Risque d’une situation financière difficile pour la Tunisie après la crise sanitaire du Covid-19

Risque d’une situation financière difficile pour la Tunisie après la crise sanitaire du Covid-19

Dans un article de « BFM Business » paru le 07/02/2020 relatant l’analyse de Julien Marcilly, chef économiste de l’assureur-crédit Coface a mentionné la Tunisie parmi les pays risquant une situation financière difficile par suite de la crise sanitaire du Coronavirus.

Quelle conséquence pour un pays en défaut de paiement ?

Un pays se retrouve en “défaut” lorsqu’il ne peut pas rembourser des emprunts qui arrivent à échéance ou lorsqu’il ne peut plus verser les intérêts.

La première conséquence est de couper le pays du marché financier international. Les créanciers sont ensuite, en théorie, en droit de saisir les actifs du pays à l’étranger.

Sur le plan judiciaire, le pays qui entre en défaut s’expose à des sanctions internationales, notamment des représailles commerciales des pays de résidence des créanciers. Il aura aussi une réputation de “mauvais payeur”, qui compliquera pendant des années son financement. Le FMI peut éventuellement lancer un plan de sauvetage.

Des états qui pourraient se retrouver étranglés si des mesures ne sont pas prises. 

“De nombreux pays africains vont se retrouver dans une situation difficile à l’image de l’Angola ou de la Zambie.” Même tendance dans d’autres régions avec l’Equateur, sous-programme avec le FMI, ou encore le Sri Lanka, la Tunisie ou le sultanat d’Oman ou Bahreïn.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut