Politique

Tunisie – Ennahdha plus confiante pour des élections anticipées

Le parti islamiste Ennahdha a gagné, ce vendredi, un atout de taille, lui permettant de négocier plus âprement sa participation au gouvernement d’Elyes Fakhfekh.

En effet, dès le début, tout le monde, y compris Elyes Fakhfekh, savait qu’Ennahdha ne faisait que manœuvrer avec le chef du gouvernement désigné, en vue d’obtenir le maximum de postes dans son équipe et notamment, les postes clés à ses yeux. Car tout le monde pressentait qu’Ennahdha, quoiqu’elle en dise, appréhendait le retour à des élections anticipées, surtout avec les résultats des derniers sondages qui donnent son pire ennemi, le PDL, en pôle position des intentions de vote.

Mais ce qui a changé, aujourd’hui, c’est qu’Ennahdha a réussi à faire adopter par la commission parlementaire, sa proposition de ratification de la loi électorale, en instaurant le seuil électoral de 5%. Cette mesure serait, aux yeux d’Ennahdha, capable de lui procurer plus de garantie pour obtenir le maximum de sièges à l’ARP.

C’est donc, probablement, avec cette nouvelle donne, qu’Ennahdha a changé son discours et s’est obstinément mise à menacer Fakhfekh de ne pas lui accorder sa confiance. Sachant qu’il sait, lui aussi, que la proposition de loi est passée, ce qui change beaucoup de choses dans la balance des pourparlers.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut