Tunisie – Grogne chez les policiers victimes d’attaques à armes blanches

Le syndicat de la police a publié ce soir un post pour dire le ras le bol des agents sécuritaires qui ne cessent de se faire grièvement agresser par des délinquants munis d’armes blanches.

Ce fut le cas, hier, quand deux frères ont agressé des policiers à El Ouardia, à l’aide d’une épée de grande taille. Plusieurs agents ont été blessés lors de cette attaque.

Par ailleurs, aujourd’hui, dans la localité de Soliman, des policiers ont été agressés à l’aide d’un couperet, alors qu’ils entreprenaient d’appréhender les membres d’un important gang de voleurs.

Les policiers protestent contre le fait qu’ils soient réduits à subir ces agressions sauvages, sans pouvoir riposter, à cause de la loi qui leur impose de riposter avec des armes similaires à celles de leurs agresseurs.

Le syndicat appelle, avec une pointe d’humour, les autorités de tutelle, à les fournir en épées et autres couperets, pour pouvoir se défendre à armes égales contre les délinquants.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut