Tunisie – Il va falloir mettre Kaïs Saïed sous surveillance policière renforcée

Le porte-parole du Front Populaire, Mohamed Seddik a exigé, hier sur un plateau TV, du ministère de l’Intérieur de mettre sous surveillance policière rapprochée et renforcée, le candidat Kaïs Saïed, bien que ce dernier l’ait refusé, auparavant.

Il a ajouté qu’il avait des soucis quant à l’intégrité physique de Kaïs Saïed qui pourrait devenir, dans quelques jours, le président de la République et qu’il était inconcevable de le laisser comme çà, à découvert.

A noter que Kaïs Saïed a refusé, dès le début de sa campagne électorale la subvention financière de l’Etat, ainsi que la protection policière.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut