news

Tunisie – Ils jouent avec le feu avec leurs bulletins maquillés

Tunisie – Ils jouent avec le feu avec leurs bulletins maquillés

Les fins limiers du ministère de la Santé, ayant trouvé toute la latitude de faire ce que bon leur semble, depuis l’arrivée de l’actuel ministre qui ne prend aucune initiative et n’arrive, même, pas à faire régner l’ordre dans ses rangs.

Les hauts cadres du ministère, ou du moins, ceux qui étaient là avant, au moment de la gestion de la première vague de la pandémie, se distinguaient, au moins, par un certain sérieux et étaient assez rigoureux dans leur travail. Peut-être qu’ils étaient dirigés par les bonnes personnes ! A ce moment là, le travail était bien orchestré, la communication bien adaptée et, surtout, le citoyen était respecté et informé avec le sérieux inhérent au rang que lui ont conféré ces messieurs dames à Bab Saâdoun.

Depuis une certaine période, le citoyen et son information ont été jetés aux oubliettes et la communication du ministère s’est beaucoup plus intéressée à l’image du ministre, d’alors, qui en a attrapé le culte de la personnalité et qui a mobilisé les ressources du département pour le prendre en photo, un peu partout, y compris sur la chaussée en train de distribuer des masques de protection.

Après ce triste passage, la situation a réussi le miracle d’empirer encore plus. En effet, peu fiers de leurs prouesses dans la gestion de l’épidémie, les gros pontes de la santé ont, tout bonnement, décidé de snober le citoyen et de ne plus prendre la peine de l’informer de ce qui se passe. Normal, diraient-ils, puisque le citoyen trouve, toujours, le moyen de critiquer leurs performances.

Mais comme le citoyen trouvait, tout de même, la possibilité de rouspéter, face à la détérioration de la situation épidémiologique, les gens du ministère se sont rendu compte qu’il suivait, malgré leur blackout, la situation à travers leurs bulletins épidémiologiques quotidiens. Du coup ils ne le sont plus quotidiens. Leur périodicité a flanché et même leur contenu a été maquillé de façon à ce qu’il devienne le plus flou possible, quasiment ininterprétable.

Ils ont arrêté de donner les précisions comme le nombre réel des infections et des décès, ils ont omis de préciser les régions qui connaissent tous ces nouveaux cas, ils changent chaque fois de modèle et de contenu de façon à ce que personne ne puisse suivre… Autant de manœuvres pour rendre le bulletin incompréhensible, donc pour qu’on ne puisse plus l’utiliser pour les critiquer.

Or, ils ont l’air d’ignorer qu’en cachant la réalité aux citoyens, ils sont en train de favoriser la flambée épidémiologique, car ils ne peuvent pas demander des actions ou imposer des restrictions aux gens qui sont dans l’ignorance de ce qui se passe en réalité.

Ils sont, vraiment, inconscients qu’ils sont en train de jouer avec le feu avec leur manie de maquiller la réalité !

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut