Tunisie : Mliki à Bouchleka : On n’accuse pas les gens de corruption quand on est impliqué dans de grandes affaires de malversations

Le leader au sein de 9alb Tounes, Hatem Mliki a répondu ce lundi aux accusations proférées par le dirigeant d’Ennahdha, Rafik Bouchleka qui prétendait que le parti 9alb Tounes était suspecté de corruption.

Mliki a répondu que Bouchleka ne pouvait pas étiqueter tout un parti de malhonnêteté et que la corruption ne concernait que des personnes. Sinon, a-t-il ajouté, ces accusations atteindraient le million d’électeurs qui ont voté pour son parti.

Par ailleurs, Mliki a ajouté qu’il était arrogant et indécent d’accuser les gens de corruption quand on est soi-même, accusé de malversations financières très graves, en allusion à l’affaire du don chinois, d’une valeur d’un milliard, détourné par Bouchleka.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut