Tunisie – VIDEO : Personne n’y a rien compris, mais pourvu que çà éradique le coronavirus

Alors que le monde s’affole et s’active pour lutter contre le fléau inédit qui ravage la planète et remet en question la subsistance de l’Humanité, du moins, sous son aspect actuel, nous en Tunisie, nous semblons avoir trouvé un moyen pour vaincre le fléau, malgré nos possibilités limitées et notre infrastructure sanitaire usée.

Ce moyen n’est point le plan d’action et de riposte mis en place depuis voilà plus de trois mois par l’équipe de l’ancienne ministre de la Santé. Plan qui a, d’ailleurs été mis à mal par les hésitations de l’équipe actuelle. Ce moyen ce n’est pas, non plus, un probable médicament dont disposerait la Tunisie, en exclusivité mondiale. Ce n’est, surtout, pas la discipline des tunisiens dans l’application des règles de prévention, qui a laissé loin derrière elle celle des chinois ou des coréens…

Ce moyen tunisien c’est sans nul doute, le serment solennel que notre brillantissime ministre de la Santé a fait réciter au personnel de son ministère et celui de l’hôpital Charles Nicolle. Un serment théâtralement prêté devant les caméras de l’inestimable service de presse du ministère.

Un serment dans lequel le ministre assure qu’il va, ainsi que ses collaborateurs, n’épargner aucun effort, pour combattre la maladie et protéger la population.

Ce qui intrigue, en plus de l’inutilité de ce serment, c’est sa signification et pourquoi il a été prêté. En effet, pourquoi avoir fait jurer le personnel de santé de n’épargner aucun effort pour combattre la maladie ? Est-ce qu’ils ne le faisaient pas avec le sérieux qu’il fallait avant. Est-ce que les serments de leurs corporations, prêtés auparavant, ne sont pas valables ?

Ou serait-ce un avant goût de l’échec du ministre dans sa guerre contre l’épidémie ? Ce qui l’aurait poussé, quand il a saisi la délicatesse de la situation et la difficulté de la tâche, à se cacher, comme le font toujours les islamistes, derrière une dose de spiritualisme, pour dissimuler leurs actes et, surtout, leurs méfaits. Ou voudrait-il avoir une preuve à présenter, ultérieurement aux tunisiens, ou du moins, à ceux qui en resteraient, pour leur dire que ce n’était pas de sa faute s’il a foiré dans son action… La preuve, il a bien juré devant tout le monde qu’il allait faire de son mieux !

Quelle que soit la raison qui a poussé Abdellatif Makki a procéder de la sorte, on ne peut qu’espérer que son serment soit efficace et qu’il va aider le pays à dépasser cette crise ! Mais çà serait étonnant que çà puisse marcher. Rien qu’à voir la mine des personnels autour de lui, qui n’étaient pas convaincus et dont quelques uns ont préféré s’abstenir, plutôt que de devenir la risée de tout le monde.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut