news

Tunisie [vidéo] Tahar Belkhodja donne sa vision de la brigade criminelle

Dans une interview accordée à Tunisienumerique, l’ancien ministre de l’Intérieur sous le régime de Bourguiba, Tahar Belkhodja a indiqué que la brigade criminelle doit être un organisme juste et indépendant qui s’occupe des affaires criminelles. “Si l’on veut faire comme les autres pays, cela ne va pas se réaliser d’un coup de plume. C’est une question qui doit être étudiée”a affirmé M.Belhkodja.

Dans ce sens, Il a déclaré que les agents de la brigade criminelle sont au dessus de la demande qu’ils ne doivent servir que l’Etat et même pas le gouvernement.” Ce sont des personnes qui ont juré de servir l’état et de ne pas servir les personnes”, a affirmé M. Belkhodja soulignant qu’il faut prendre l’exemple des autres pays et les adapter à nos conditions. A cet effet, il indiqué que l’essentiel est que cet organisme soit “efficace et juste”. “On peut le faire et il faut le faire mais il faut prendre son temps et ne pas faire ça à l’occasion d’un remaniement ministériel” a-t-il ajouté.

Par ailleurs, notre interlocuteur a considéré que le fait de permettre à ces agents et à l’armée de voter  est “une grave erreur”, selon ses dires.

Dans ce contexte, M.Belkhodja a fait savoir que ces corps de métiers doivent avoir les moyens qu’ils méritent, surtout que ce ne sont pas des personnes quelconque et qu’ils doivent être à l’aise pour exercer.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut