Societe

Tunsie- Un réfugié de quinze ans tente de mettre fin à sa vie

Le Forum Tunisien pour les Droits Economiques et Sociaux (FTDES) vient d’annoncer qu’un adolescent érythréen de 15 ans a tenté de mettre fin à sa vie. Il s’est coupé les veines dans le centre de réfugiés pris en charge par le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR) à Médenine le 11 mars 2019. Selon le communiqué, les réfugiés présents dans le centre ont voulu  lui porter secours en appelant l’ambulance de l’hôpital régional à maintes reprises avant qu’il ne reçoive les secours nécessaires.

Le jeune garçon est actuellement à l’hôpital Hedi Chaker de Sfax au service psychiatrique sans traducteur, sans eau ni nourriture, toujours selon la même source.

Il subit des contentions sévères par le dosage de médicaments et de somnifères, selon  l’ONG qui a précisé que depuis près de 6 mois, les réfugiés de ce même centre vivent dans des conditions déplorables qui se dégradent de jour en jour.

Dans ce contexte, le Forum  a appelé l’UNHCR et le Croissant rouge à  permettre aux associations spécialisées (santé, psychiatrie, interprétariat de contacter les migrants et de leur fournir des expertises. Il a par ailleurs, demandé au gouvernement tunisien, ainsi qu’aux autorités concernées d’assurer la protection des réfugiés et des migrants vivants en Tunisie.

 

 

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut