Societe

Tunisie: 200 millions de dinars de déficit de la Pharmacie centrale en 2018

Le déficit de la Pharmacie centrale de Tunisie (PCT) s’est établi à 200 millions de dinars au cours de l’année écoulée, à cause de l’augmentation du coût des médicaments importés et la dévaluation du dinar, a révélé le directeur général de la PCT, Khalil Ammous.

Dans une déclaration à la TAP en marge de la conférence tenue, lundi, sur le thème “Assurer l’approvisionnement et la tarification des médicaments”, Ammous a indiqué que le prix des médicaments subventionnés a atteint 210 millions de dinars, ajoutant que la PCT a subi des dépenses supplémentaires estimées à 150 millions de dinars à cause de la dévaluation du dinar.

“Les difficultés financières rencontrées par la PCT, particulièrement au cours des deux dernières années, ont causé la baisse du stock stratégique des médicaments à moins de 3 mois”, a-t-il dit.

Ammous a également révélé que les dettes de la PCT auprès des laboratoires étrangers exportateurs de médicaments se situent autour de 400 millions de dinars.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut