Societe

Tunisie- 622 cas de rougeole à Kasserine contre 75 à Kairouan : les responsables appellent à la vigilance

Le directeur régional de la santé à Kairouan, Sami Rekik a déclaré au journal la Presse dans son édition de ce mardi, 19 mars 2019, que l’épidémie de rougeole s’est propagée d’une manière « qui ne sort pas de la normale »  dans le gouvernorat de Kairouan avec 75 cas de fièvre hérétique dont 11 cas confirmés biologiques.

« Nous avons examiné les réactions et commencé les vaccinations tout en lançant une enquête d’entourage.  Il faut savoir que l’environnement de tous les cas a été immédiatement traité. En tout, nous avons recensé 11 cas dont 10 sont actuellement hospitalisés mais leur situation n’est pas du tout grave. Tous les autres sont rentrés chez eux » a affirmé le responsable.

Dr. Rekik a  indiqué qu’un décès a eu lieu dans le gouvernorat de Kairouan. Il s’agit d’un bébé âgé de 11 mois qui souffrait de déficience  immunitaire.

Quant au gouvernorat de Kasserine, la situation est pire, vu que le nombre de cas recensés a augmenté pour atteindre 622 parmi lesquels 6 décès, selon Abdelghani Chaabani, directeur régional de la santé à Kasserine.

Le décès concerne les personnes souffrant essentiellement de déficience immunitaire, selon la même source.

Notons que les autorités sanitaires ont entamé une campagne de vaccination et ont mis 3.700 doses de vaccins pour les personnes âgées de 3 mois à 50 ans.

Par ailleurs, le docteur Rekik, a appelé les personnes à la vigilance, assimilant la rougeole à la grippe. Il a insisté sur l’importance de la vigilance, l’attention à l’hygiène et le lavage des mains.

 

 

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com