L’Arabie Saoudite va exécuter, après l’Aïd, trois prédicateurs proches des frères musulmans

Les autorités saoudiennes ont annoncé qu’elles allaient procéder, après l’Aïd El Fitr, à l’exécution de trois prédicateurs proches des frères musulmans. Il s’agit de Salmane Alodah, Awadh Al Qarni et Ali Al Omari, pour « actes de terrorisme ».

Cette annonce a déclenché une vague de condamnations dans les milieux des frères musulmans, notamment l’Union mondiale des oulémas musulmans, relayée par l’agence turque Anadolu et a exhorté l’Arabie Saoudite, les Emirats arabes unis et l’Egypte de libérer les détenus d’opinion « particulièrement les penseurs et les érudits », en qualifiant les trois hommes de savants modérés.

L’Union a appelé à l’organisation de rassemblements et de sit-in pacifiques devant les ambassades des trois pays et des représentations des Nations Unies pour faire annuler cette exécution.

Les trois prédicateurs ont été arrêtés en 2017 à l’occasion de « la grande » campagne ordonnée par le prince hériter Mohamed Ben Salmane qui a touché des dizaines de prédicateurs extrémistes.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com