Tunisie – Khalil Zaouia ouvre son bureau de recrutement. Fakhfekh en a des frissons

Le Secrétaire général d’Ettakatol, Khalil Zaouia se retrouvant aux oubliettes et, certainement, en manque de crédit, depuis des années, a voulu revenir au devant de la scène, en annonçant à ceux qui veulent bien l’entendre, que son parti allait contribuer à la formation du prochain gouvernement qui sera présidé par Elyes Fakhfekh, l’enfant du parti.

Par cette déclaration, Zaouia voulait, très probablement, gagner un certain crédit auprès de ses semblables et se positionner en tant que recruteur possible pour le compte d’Elyes Fakhfekh. Histoire, d’inviter les prétendants aux postes ministériels, à venir le solliciter pour qu’il intervienne en leur faveur. Ce qui lui permettrait de se débrouiller un petit coin au soleil. Même si çà ne sera que de façon provisoire et éphémère.

Pourtant, en agissant de la sorte, Zaouia n’est pas sans ignorer qu’il est en train de faire du tort à son camarade. Ce qui n’a pas tardé à arriver, puisque les réactions des observateurs ne se sont pas fait attendre. Ils l’ont attaqué de front, lui rappelant le poids de son parti sur la scène politique, c’est-à-dire, rien, et lui interdisant de participer de quelque façon que ce soit à des opérations que seuls les partis vainqueurs sont habilités à faire.

Certains sont, même, allés jusqu’à prétendre que le simple fait de rappeler que Fakhfekh faisait partie d’Ettakatol, un parti défaillant sur toute la ligne, ne pouvait aucunement lui rendre service, et qu’il ferait mieux de faire une croix sur son passage par là, en considérant qu’il ne s’agissait que d’une « erreur de jeunesse » !

D’ailleurs, l’intervention de Khalil Zaouia n’a pas manqué de fâcher Elyes Fakhfekh, qui en a mesuré les conséquences, ce qui l’a poussé à entreprendre ce qu’il hésitait à faire, par correction, c’est-à-dire, démissionner d’Ettakatol, privant, ainsi, Khalil Zaouia de la notoriété de son “bureau de recrutement”, avant même qu’il ne démarre.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut