news

Tunisie – La gravité des messages de la manifestation d’Ennahdha

Tunisie – La gravité des messages de la manifestation d’Ennahdha

L’insistance d’Ennahdha à « réussir » sa manifestation, la mise à contribution de toutes les personnes ressources dont disposait le parti, y compris ceux qui ont été écartés et ceux qui sont, en ce moment même, en désaccord avec la direction du parti, ainsi que les efforts et les fonds débloqués pour ramasser toutes les personnes que le parti pouvait trouver sous la main… Tous ces éléments laissent entendre qu’Ennahdha misait beaucoup sur cette manifestation et entendait, forcément, envoyer des messages à plusieurs parties.

Ces messages qu’aura réussi à transmettre Ennahdha, à travers son action sont de nature à faire craindre le pire pour la période à venir.

Il faudra commencer par le langage tenu par le Cheikh Rached Ghannouchi, lors de son speech et qui était transcrit sur plusieurs panneaux et banderoles élaborés pour la circonstance, par la direction du parti. Ce langage qui tournait autour de l’apaisement, de la réconciliation, de l’union nationale, du dialogue, montre qu’Ennahdha est aux abois et se sent en danger. Car Ennahdha ne perd son aplomb, et ses dirigeants ne daignent laisser de côté leur arrogance, que quand ils se sentent menacés et sentent la baisse de leur popularité et de leurs chances aux prochains scrutins.

D’ailleurs, il y a deux choses qui confirment leur sentiment d’insécurité. D’abord, les chiffres des différents sondages d’opinion qui les donnent en perte de vitesse. Ensuite acharnement à montrer, en prenant des photos de leur manifestation sous certains angles, que leur nombre était énorme. Enfin l’acharnement des pages qui leur sont dévouées, à publier et republier ces images en commentant qu’il faut les envoyer aux instituts de sondages d’opinion, en allusion au fait que leurs chiffres sont manipulés.

C’est justement, ce déni de la réalité, la cruauté des chiffres et l’insistance d’Ennahdha à faire une démonstration de force en recourant à la rue, qui laisse craindre la suite des évènements. Car un tel comportement pourrait laisser croire que lors des prochaines élections, Ennahdha, si jamais les tendances se confirment et qu’elle se retrouve écartée du pouvoir, pourrait ne pas reconnaitre le verdict des chiffres et des urnes et recourir à la rue, à l’argent politique et aux techniques de photo, pour proclamer sa victoire !

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut