Societe

Tunisie: Le délégué de l’Education à Bizerte se plaint de la surpopulation des établissements scolaires en raison du retour des élèves du privé

Le délégué régional de l’Education à Bizerte, Nabil Samadhi a affirmé mardi que l’inscription et le retour des élèves de l’enseignement privé à l’enseignement public posaient le problème de la surpopulation dans les classes et de la nécessité de doter les salles de cours du matériel nécessaire.

A noter que le ministère de l’Education a interdit aux enseignants du secteur public d’exercer dans les établissements privés.

Il a précisé qu’il manquait 2000 pupitres à Bizerte, dont 200 seulement ont été fournis, soulignant que la région compte 110.000 élèves à différents niveaux.

Nabil Samadhi a ajouté que les travaux de réhabilitation et d’entretien de plusieurs écoles ont débuté depuis avril dernier, soulignant que certains de ces travaux ont pris fin hier, alors que le rythme de progression des travaux dans les autres écoles a atteint 50%.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut