Tunisie: Non ratification de la loi électorale, pour Hamma Hammami, BCE règle ses comptes avec la Kasbah

Le porte-parole du Front populaire, Hama Hammami a estimé que la non ratification par le président de la République, Béji Caïed Essebsi de la nouvelle loi électorale n’est destinée ni à servir ni à défendre le peuple et le pays, mais à régler des comptes dans le cadre de son conflit avec la Kasbah.

Il a ajouté, lors d’une conférence de presse, tenue le samedi 20 juillet 2019, que cela n’exempte pas président de la République de ses responsabilités dans les multiples crises qu’a connues le pays.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut