Tataouine – Lotfi Nakdh décédé de mort violente ou de « crise cardiaque » ?


Le président de l’Union régionale des agriculteurs  de Tataouine Mohamed Lotfi Nakdh  et coordinateur provisoire de Nidaa Tounes à Tataouine est décédé et aurait succombé à ses blessures à la tête. En effet,  selon les premières informations  il aurait été agressé par un groupe de personnes appartenant à la commission de protection de la révolution de la région.

Et selon la version du ministère de l’intérieur, il aurait été victime d’un malaise cardiaque. Sachant que des sources à l’hôpital régional de Tataouine ont fait état d’antécédents cardiaques qu’aurait présenté auparavant la victime.

Nous publions ci-après une photo prise du défunt, quelques temps avant son décès montrant des stigmates de violence au niveau de sa tête.

Néanmoins, et pour tirer les choses au clair, la dépouille du défunt a été transférée à Gabes sous très haute surveillance en vue d’y être autopsiée.


Lire aussi
  1. Tunisie – Lotfi Ezzar, décédé d’une crise cardiaque ?
  2. Tunisie – Tataouine : Arrestation des suspects dans l’assassinat de Lotfi Nakdh
  3. Photos – Les funérailles de Lotfi Nakdh à Tataouine, dans le recueillement et le calme
  4. Tataouine : La famille de feu Lotfi Nakdh claque la porte au nez du gouverneur
  5. Le décès de Lotfi Nakdh est causé par une hémorragie interne selon l’hôpital de Tataouine

Commentaires:

Get our toolbar!