Tunisie- BCE sollicité pour la résolution du conflit libyen


Le président de la République, Béji Caïd Essebsi a reçu, lundi, une invitation de son homologue congolais, Denis Sassou-Nguesso pour participer au Sommet des chefs d’Etat sur la crise en Libye prévu, le 25 janvier 2017, dans la capitale congolaise, Brazzaville.

Cette invitation a été formulée dans un message écrit adressé par le président congolais à son homologue tunisien.

Lors d’une rencontre à Tunis, le ministre des Affaires étrangères, Khemaïes Jhinaoui s’est vu remettre ce message par son homologue congolais, Jean Claude Gakosso.

A cette occasion, Jhinaoui a réaffirmé le soutien de la Tunisie à tous les efforts visant à aboutir à un règlement pacifique de la crise, dans le cadre d’un dialogue inter-Libyens.

Il a, également, souligné l’importance du rôle de la communauté internationale, de l’Organisation des Nations Unies et du Conseil de sécurité dans l’impulsion des efforts visant à aboutir à un règlement pacifique de la crise et à garantir le retour de la paix et de la sécurité dans le pays.

Selon le ministre congolais, le Congo qui préside une commission de haut niveau au sein de l’Union africaine sur la Libye, va abriter un sommet sur la crise dans ce pays pour examiner les moyens de trouver une issue à la crise et d’en limiter les retombées sur la situation économique et sociale dans toute la région et plus particulièrement dans les pays du voisinage.


Lire aussi
  1. Libye- Coordination totale entre la Tunisie et les Nations-Unies pour une solution pacifique au conflit
  2. Tunisie – Position de la Tunisie pour le conflit libyen : Ghannouchi saisit la perche que lui a tendue Jarraya
  3. L’Algérie en médiateur du conflit libyen
  4. Conflit libyen : Villepin a participé à des « discussions » en Tunisie
  5. Conflit libyen : mise en péril de la flotte française

Commentaires: