Abdelfattah Amor n’est plus

M. Abdelfattah Amor, président de la Commission Nationale d’investigation sur les faits  de malversation et de corruption (CNIMC), n’est plus.

M. Abdelfattah Amor avait succombé à une crise cardiaque, selon l’un de ses proches, en ce début d’après-midi du lundi 02 Janvier 2012.

Que Dieu ait pitié de son âme, et l’accueille dans ses paradis éternels.

M. Abdelfattah Amor était né en 1943 à Ksar Hellal.

Professeur émérite à la faculté des Sciences juridiques de Tunis, M. Amor a été président de l’Académie internationale de droit constitutionnel et doyen honoraire de la faculté des Sciences juridiques.

Il a assumé de 1993 à 2004 le poste de rapporteur spécial de la Commission des droits de l’Homme aux Nations unies chargé de la liberté religieuse et de croyance.

M. Abdelfattah Amor était également membre de la Commission des Nations unies chargée des droits de l’Homme après avoir été son président. Il a été nommé durant les événements qui ont suivis la révolution tunisienne président de la commission d’enquête sur les affaires de corruption.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut