Economie

Cession de Goulette Shipping Cruise (GSC) : Le come-back des croisières à la Goulette après 5 ans d’inactivité

Le consortium formé par MSC CRUISES SA (Suisse) et GLOBAL PORTS HOLDING PLC (Royaume-Uni) a finalisé l’acquisition de la société confisquée au groupe El Materi “Goulette Shipping Cruise” pour un montant de 37 841 100 dinars contre 99,997% du capital de la société.

Ce rachat repositionne la Tunisie sur la carte des circuits de croisières ; une vraie manne pour le tourisme tunisien, le port de la Goulette et toutes les activités économiques liées, surtout après la crise de 2015.

Rappelons que MSC Croisières est la plus grande compagnie de croisière privée au monde. C’est un leader mondial du marché en Europe, Amérique du Sud et Afrique du Sud. Ses navires voguent  toute l’année en Méditerranée et au Caraïbes,  proposant un large éventail d’itinéraires saisonniers en Europe du Nord, dans l’Océan Atlantique, en Amérique du Sud, en Afrique du Sud, en Chine, aux Emirats Arabes Unis et en Inde.

La société, qui a profité d’une croissance de 800% depuis 2004, a transporté 2.4 millions de croisiéristes en 2018 et a rapporté de solides résultats financiers avec un chiffre d’affaires de presque 2.7 milliards d’euros. MSC Croisières emploie 30 000 collaborateurs dans le monde à travers 69 pays.

Pour finaliser la transaction, MSC Croisières s’est associée à Global Ports Holding PLC, un des plus grands opérateurs de ports de croisières indépendants basés au Royaume-Uni. La société est présente dans les régions méditerranéenne, atlantique et Asie-Pacifique, y compris dans les ports commerciaux de Turquie et du Monténégro.

Elle opère dans deux secteurs : Exploitation des ports de croisière et des ports commerciaux. Le secteur d’exploitation des ports de croisière comprend Creuers, La Valette Port de croisière et Ege Ports-Kusadasi.

En tant qu’exploitant indépendant de ports de croisière, la société occupe une position de leader dans le paysage des ports de croisière, avec une plate-forme intégrée de ports de croisière desservant les paquebots de croisière, les traversiers, les yachts et les méga-yachts. Son portefeuille comprend plus de 15 ports dans huit pays.

Cette cession négociée avec brio par Al Karama Holding confirme un regain de confiance dans la destination Tunisie en tant que destination croisière incontournable.

Ceci laisse présager une relance rapide de l’activité économique, à longueur d’année, non seulement du port de la Goulette et de son village artisanal mais aussi d’autres destinations touristiques de la capitale et notamment Sidi Bousaid, la Médina,etc.  Cinq ans après, le vent souffle enfin.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com