Elections en Tunisie – La démocratie dans toute sa splendeur 

Les élections présidentielles anticipées, en Tunisie auront été, dès le début du vote jusqu’à la sortie du dernier électeur, de l’ultime bureau de vote, une exception et un exemple en matière de démocratie, dans le monde arabe.

En effet, en plus de la multitude des candidatures et du respect du sacro-saint droit de tout citoyen à se porter candidat à la magistrature suprême du pays, en plus de la campagne électorale qui a été enrichie et c’est, encore une fois, une première dans le monde arabe, par une série de débats télévisés, ces élections ont gardé, jusqu’à la fin, le suspense quand aux vainqueurs. Là aussi, une première dans la monde arabe où on connait, généralement, d’avance l’identité du nouveau président et, parfois même les puissances occultes, souvent étrangères, qui sont derrière son intronisation.

Donc, jusqu’au dernier instant après la fermeture des bureaux de vote, personne ne pouvait prédire les résultats du scrutin. La preuve c’est que ceux-ci ont constitué une surprise pour plus d’un.

Un grand bravo donc, pour ce petit pays avec un si grand peuple qui a su imposer sa voix et son choix, envers et contre tous. Rien n’y a fait. Même pas les milliards dépensés dans les campagnes électorales. Avec, tout de même un petit bémol qui a grevé ces élections et qui aura été le taux d’abstentionnisme assez élevé. Une carence considérée par de nombreux observateurs, non pas comme du désintérêt mais plutôt, comme une position prise et affichée par les électeurs. Un acte volontaire pour faire part de leur refus de toute la classe politique du pays. Pour preuve, ceux qui ont choisi de ne pas boycotter le scrutin, y sont allés pour dire « non!» à leur façon, en élisant des personnes en dehors du système politique en place.

On dirait bien que la démocratie commence à s’ancrer dans ce petit pays au grand peuple !

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut