France: Le directeur général du Groupe Bolloré placé en garde à vue

L’industriel breton Gilles Alix, directeur général du Groupe Bolloré est visé par une information judiciaire pour “corruption d’agents publics étrangers”.

Il a fait l’objet de soupçons de corruption, lors de l’obtention de concessions portuaires en Afrique. Il a été convoqué dans les locaux de la police judiciaire de Nanterre et placé en garde à vue ce mardi, selon Le Monde.

Un autre cadre du groupe Bolloré a connu le même sort, rapporte le quotidien. Il s’agit du responsable du pôle international de l’agence Havas, Jean-Philippe Dorent.

Toujours selon Le Monde, une information judiciaire a été ouverte, notamment pour “corruption d’agents publics étrangers”, concernant les conditions d’obtention de concessions à Conakry (Guinée) et à Lomé (Togo). Elle vise à déterminer si le groupe Bolloré a utilisé ses activités de conseil politique, par le biais d’Havas, pour obtenir la gestion des ports de ces deux villes.

Cliquez pour s'abonner à nos notifications