La BCT met en garde contre « l’aggravation des difficultés économiques »

Le conseil d’administration de la banque centrale de Tunisie (BCT) a relevé jeudi 1er décembre 2011, lors d’une réunion extraordinaire, “la poursuite des difficultés économiques”, mettant en garde contre “les risques de leur aggravation vers une situation de crise, d’autant plus que la marge de manœuvre au niveau de la politique monétaire est devenue très limitée”.

Il met en avant “une conjoncture économique mondiale difficile, surtout dans les principaux pays européens partenaires, ayant engendré des retombées négatives sur le rythme de la production et des exportations des principaux secteurs de l’économie nationale”.

En attendant une meilleure visibilité sur le plan des politiques économiques, “l’incertitude et l’hésitation se poursuivent chez les investisseurs locaux et étrangers, parallèlement à la détérioration de plusieurs indicateurs économiques et financiers” a averti la BCT.

A cet égard, le conseil a appelé tous les intervenants “à faire preuve de sagesse et de diligence pour assurer le démarrage de l’action du gouvernement et le retour du fonctionnement normal des rouages de l’Etat et des services publics, dans les plus brefs délais. L’objectif étant d’œuvrer à rétablir la confiance et à redynamiser l’activité économique et l’emploi.

Aussi, l’accélération de l’adoption du budget de l’Etat et de la loi de finances pour l’année 2012, constitue-elle, selon lui, l’un des principaux facteurs à même de donner un signal clair, à cet effet.

Source: TAP

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut