Economie

La STEG contribuera à exporter l’énergie solaire vers le nord de la Méditerranée à partir de 2020

Au cours d’une séance de travail présidée aujourd’hui par Abdelaziz Rassaa, ministre tunisien provisoire de l’Industrie et de la Technologie et Eric Besson, ministre français, chargé de l’Industrie, de l’Energie et de l’Economie numérique, actuellement en visite de travail en Tunisie, un accord de coopération énergétique entre la Tunisie et la France a été signé.

Il s’agit d’un partenariat en matière d’interconnexions électriques entre le consortium international MEDGRID, siégeant à Paris (France), et la société tunisienne de l’électricité et du gaz (STEG).

En vertu de cet accord la STEG participera aux travaux de MEDGRID pour la réalisation du schéma directeur des futurs réseaux électriques en Méditerranée.

L’initiative MEDGRID est complémentaire d’autres initiatives pour le développement de la production d’énergie d’origine solaire.

La capacité d’énergie solaire qui pourrait être installée dans les pays du Sud serait ainsi de 20 Gigawatts, à l’horizon 2020, dont le quart sera éventuellement exporté vers le nord.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut