Politique

La Tunisie : Le dernier souci de nos politiques

La scène politique du pays est on ne peut plus désolante. Et dire que ces messieurs dames se demandaient pourquoi les tunisiens ont boycotté les dernières élections ! Et dire qu’ils étaient scandalisés que leur électorat les laisse ainsi tomber ! Il faut avouer qu’il a de quoi être dégoûté de la politique et des politiciens. Le tunisien qui croule sous la pression des prix incroyables… Lui qui ne voit, réellement plus, le bout du tunnel… Lui qui ne croit plus en personne, ni en aucun idéal… Lui qui ne sait plus à quel saint se vouer… Est-ce qu’ils croient, vraiment qu’il va suivre leurs histoires à dormir debout ? Est-ce qu’ils espèrent, sérieusement, qu’il va avoir le courage de suivre leurs querelles qui n’en finissent jamais ? Est-ce qu’ils pensent pouvoir, encore lui expliquer ce qui se passe, lui qui n’arrive, décidément plus, à comprendre qui est avec qui, ni qui est contre qui ?

Ils se bagarrent à propos de tout. Ils s’entredéchirent à propos de n’importe quoi. Ils font et défont leurs alliances au gré de l’humeur de quelques uns. Ils ont laissé le pays sombrer dans une crise sans fond, sans s’en soucier, accaparés qu’ils sont par l’amour du pouvoir et le rêve de dominer et de gouverner. Mais se sont-ils, au moins, posé la question de savoir s’il reste vraiment quelqu’un à dominer, ou un Etat à gouverner ?

Dans leur dispute sans fin, la seule chose que comprend le tunisien, c’est qu’ils sont tous, quelque part et de quelque manière, responsables de la situation catastrophique qui sévit dans le pays. Ils peuvent se lancer, mutuellement, les accusations et se faire endosser la responsabilité comme ils veulent, le tunisien a jugé et a tranché : Ils sont tous, sans aucune exception, coupables et responsables de cette catastrophe. Si le gouvernement n’a pas réussi et si le chef du gouvernement, ainsi que ses ministres sont incompétents, comme ils veulent le prétendre, se sont-ils demandés qui les a mis à ces places ? Eux, bien sûr ! Se sont-ils demandés pourquoi le gouvernement n’arrive pas à avancer et manque cruellement de soutien politique ? C’est parce qu’ils l’ont laissé tombé depuis le début, pardi ! Et s’est-il, lui, demandé pourquoi ils lui ont tourné le dos et pourquoi ils lui en veulent autant ? C’est qu’il a dû leur en faire des faux pas !

Maintenant, la question n’est plus de savoir qui est responsable de tout çà ! Il s’agirait plutôt de se demander où çà va nous mener ?

S’il y a une seule certitude dans tout ce cirque, c’est que ce qui nous attend est, de loin, pire que ce que nous avons enduré. Les conséquences de leurs disputes stériles commencent à agacer le citoyen, dont tous les intérêts sont à l’arrêt. Bien sûr ! Dans cette agitation, quel ministre et quelle administration vont pouvoir continuer à gérer leurs dossiers de façon convenables ? Personne ! Tous les rouages de l’Etat sont au point mort. Et çà ne fait que commencer… Car maintenant, il va falloir être patient avec la nouvelle équipe et attendre qu’elle se familiarise avec les dossiers et établir les priorités. Entre temps, le tunisien “n’a qu’à boire l’eau de mer”, comme l’a si bien dit, une “des stars” qui a illuminé, heureusement brièvement, le ciel du pays.

Avec tout cela, ces honorables pointures de la politique ne se sont-ils pas posé la question de savoir quelle image ils sont en train de donner d’eux et du pays, aux yeux du monde et surtout aux yeux de ceux aux portes desquels ils ne vont pas tarder à aller frapper pour demander l’aumône ? Se sont-ils, au moins, inquiétés de savoir s’ils sont ou pas crédibles auprès des bailleurs de fonds ?

Tel que çà se présente, même les saints qui protégeaient le pays, comme l’a si bien souligner une autre illustre “étoile” de ces dernières années, ne seront plus capables de faire quoi que ce soit.

Pauvre Tunisie! Pauvres tunisiens ! Quelle grosse connerie ont-ils bien pu faire pour mériter un tel châtiment et un tel sort ?

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com